Accueil > Vie communautaire > Communes > Saint-Adjutory > Le patrimoine > L’église Saint-Maixent de Saint-Adjutory

L’église Saint-Maixent de Saint-Adjutory

L’EGLISE

L’église Saint-Maixent est un édifice roman du XIème siècle.

Elle fut incendiée en 1569 par les protestants, rebâtie au XVIème siècle et restaurée en 1956.

A ses pieds se trouve une fontaine de dévotion où les gens venaient autrefois soigner l’énurésie.

LA CLOCHE

- Sur la cloche de léglise de Saint-Adjutory, est inscrit ce texte :

YHS MARIA St MAISSANT DE S’ESTORY
1627 GLAVDE DAVPHIN ESCVYER
SIEVR DE L’ACADOVE PARIN
DAMOYSELE SVSANNE BARDOVNIN M FAME DE CHARLES
JVLIEN CHEVALIER SEIGNEVR DVMENYEV

Que l’on peut, peut être traduire de la façon suivante :

YHS MARIA Saint Maixent de s’Estory
1627 Claude Dauphin Ecuyer
Sieur de Lacadoue Parrain
Demoiselle Suzanne Bardounin Marraine Femme de Charles
Julien Chevalier Seigneur du Menyeu.

Ce qui voudrait dire qu’en 1627, la cloche baptisée MARIA a reçu pour parrain le Châtelain de Lacadoue et pour marraine la femme du Seigneur du Château du Ménieux.

- On raconte qu’un habitant de Saint-Adjutory, pour éviter que la cloche de l’Eglise ne soit détruite pendant les guerres de religions, l’aurait cachée dans sa pipe.

Cette histoire fait sourire, mais elle devient réaliste quand on se rappelle que le système métrique n’a pas toujours existé et qu’il fallait environ 55 litres pour faire un boisseau et qu’avec 12 boisseaux on pouvait remplir une pipe.

Le litre, le boisseau et la pipe étaient les unités de contenance de l’époque. Leurs valeurs étaient approximatives et pouvaient varier selon les régions. Il paraît donc facile de faire tenir une cloche dans un tonneau (pipe)de 660 litres environ.

info portfolio


Plan du site | Mentions légales | Site officiel de la Communauté de communes Bandiat Tardoire ©2006-2013