Mairie de Montbron

Horaires d'ouverture de la mairie

 Lundi au vendredi : 9h00 - 12h00 et 14h00-17h30

téléphone : 05.45.63.15.15

 


Élus

Maire : Gwénhaël FRANCOIS*

Adjoints : Jacques-Albert MOREL, Danièle BERNARD*, Aurélie TRUFFANDIER, Bernard AZEN*

Conseillers municipaux: Lisbeth COMBAUD*, Didier GENINI**

* conseiller communautaire titulaire
** conseiller communautaire suppléant

 

Contacter la mairie

Vivre à Montbron

Constructions & transformations de bâtiments

Les demandes de constructions et de transformations de votre logement (piscines, abris de jardin, garages etc.) doivent faire l'objet d'une demande auprès de votre mairie qui transmettra les éléments à la communauté de communes pour instruction. Rendez-vous directement sur notre page dédiée à l'instruction du droit des sols pour en savoir plus sur vos démarches et leur délais sur notre territoire.

Coordonnées du service ADS :

1 avenue de la gare
16110 La Rochefoucauld-en-Angoumois
Tél. : 05 45 63 15 35
Courriel : ads@rochefoucauld-perigord.fr

 

Rénovations énergétiques (isolation, mode de chauffage, etc.)

Pour plus d'informations, visitez notre page sur l'engagement TEPos de la communauté de communes.

Contactez le service ADS pour prendre rendez-vous avec le technicien info-énergie ou/et l'architecte du CAUE (permanences le 1er mercredi du mois à l'antenne de La Rochefoucauld-en-Angoumois) :

Coordonnées du service ADS :
1 avenue de la gare
16110 La Rochefoucauld-en-Angoumois
Tél. : 05 45 63 15 35
Courriel : ads@rochefoucauld-perigord.fr

 

Le service de développement économique de la communauté de com­­munes La Rochefoucauld Porte du Périgord est là pour vous aider dans la recherche de financements ainsi qu’en appui pour le
montage de dossiers de subventions.

Pour encourager la création d’entreprise, la Région a mis en place une offre d’accompagnement intitulée « Entreprendre, la Région à vos côtés ». Le souhait est d’offrir un appui à près de 10 000 porteurs de projets de création et/ou reprise d’entreprise jusqu’à son développement.

L’ensemble du territoire de la communauté de communes est classé en zone de revitalisation rurale. Cela permet aux entreprises qui s’y implantent ou qui souhaitent embaucher de bénéficier d’exonérations fiscales.

Avant de lancer de votre projet sur la commune de Montbron, contactez notre agent qui saura vous épauler pour la création de votre entreprise  :

Marine BOUSSETON - Chargée de mission développement économique

2 rue des vieilles écoles 16220 MONTBRON

tel : 07.62.66.69.46

E-mail : m.bousseton@rochefoucauld-perigord.fr

L'école de Montbron est placée sous la compétence de la communauté de communes.

Consultez notre page dédiées aux écoles communautaires pour plus d'informations.

Rendez-vous sur l'espace parents de notre site internet pour découvrir nos différentes solutions de garde pour les enfants de Montbron.

Maison de Services au Public La Rochefoucauld Porte du Périgord

Portée par la communauté de communes, la MSAP a pour mission de vous accueillir, vous informer, de vous conseiller et de faciliter vos démarches administratives et sociales. Il s'agit d'un service gratuit, confidentiel et sans rendez-vous.

Pour plus de renseignements sur la MSAP située à proximité de Montbron à La Rochefoucauld-en-Angoumois, cliquez ici !

Maison des Solidarités

Les professionnels des maisons départementales des solidarités (MDS) vous accueillent, vous écoutent, vous informent et vous accompagnent dans tous les domaines de la solidarité : accès aux soins et santé, éducation et soutien à la parentalité, aides aux personnes âgées et handicapées, insertion sociale et professionnelle, accès aux droits, ...

Cliquez ici pour une présentation des services de la MDS de La Rochefoucauld-en-Angoumois.

Maison départementale des solidarités de La Rochefoucauld-en-Angoumois

3 boulevard Bossand BP 90045

16110 LA ROCHEFOUCAULD

tél : 05 16 09 51 40

Pour tout nouveau projet de construction ou contrôle de système d'assainissement non-collectif à Montbron, la communauté de communes La Rochefoucauld Porte du Périgord adhère à la SAUR pour les contrôles d'assainissement non-collectif pour votre commune.

Contacter la SAUR :

téléphone : 02.36.27.60.60

E-mail : anc.indre@saur.com

 

Les services à Montbron

Salle des fêtes
Commerces itinérants
Bars/restaurants
 
Pharmacies
Bureau de poste
Terrains de sports
Commerces
Maisons de santé

Venir à Montbron

Place de l'Hôtel de ville, 16220 Montbron

Patrimoine & Histoire

Un prieuré dépendant de l’Abbaye de Cluny fut créé en ce lieu au XIème siècle et en l’an 1081, Guillaume de MONTBRON, Evêque de PÉRIGUEUX, y fut inhumé. L’église, dans son ensemble, a été construite et consacrée vers la fin du XIIème siècle ; une chapelle y fut ajoutée au Nord à la fin du XVème siècle et l’édifice a fait l’objet d’une restauration radicale pour ce qui concerne le chevet et le clocher à écailles, au XIXème siècle (de 1859 à 1887).

L’église renferme des monuments funéraires qui portent des inscriptions latines datant du XIIIème siècle. Lorsqu’on longe l’édifice, au Sud, en suivant la rue, le regard est attiré par un gisant vêtu d’une dalmatique et allongé sur une dalle de pierre portant une décoration presque effacée. Un enfeu décoré de lobes en arcs abrite le tombeau. Une inscription, qui n’est plus apparente aujourd’hui, faisait connaître le nom du défunt : Robert III de MONTBRON qui s’illustra à la seconde croisade.

Solidement implantée à un endroit des plus élevés de la ville, l’église a résisté à tous les malheurs de notre histoire et, avec le Château de Montbron, elle reste le témoin des siècles passés.

Depuis la fin de l’année 1998, le patrimoine intérieur s’est enrichi d’un orgue de très bonne facture qui apporte « la note musicale » de qualité, absente jusque-là dans ce monument.

Au cours du Moyen-Age, de nombreuses épidémies et particulièrement la lèpre, firent beaucoup de victimes. MONTBRON se trouvait sur un itinéraire secondaire très fréquenté par les pèlerins qui allaient ou revenaient du sanctuaire de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Aussi, afin d’éviter une contamination plus importante, des léproseries ou maladreries furent créées en dehors des cités. C’est ainsi qu’à MONTBRON, la léproserie se situait aux abords de la petite chapelle dite « des lépreux » que l’on aperçoit sur la gauche en empruntant la Route de Piégut.

Cette chapelle, vouée à Notre-Dame-du-Bon-Secours, a été érigée au XIIème siècle. Elle est de forme rectangulaire, surmontée d’un toit en tuiles et d’un petit clocher pyramidal recouvert d’ardoises. De part et d’autre du portail d’entrée, deux ouvertures - soutenues par huit fines colonnes - ont été pratiquées pour permettre aux lépreux de suivre les offices à l’abri du porche.

Ce monument faillit être détruit après la révolution, mais une pétition des citoyens de la ville fit surseoir à la décision qui avait été prise.

L’édifice a résisté au temps... Et même à l’implantation de bâtiments à usage industriel dans sa proximité immédiate. D’ailleurs, lors de travaux de terrassement, de nombreuses sépultures datant des XIIème, XIIIème et jusqu’au XVIIème siècle furent découvertes. Des fouilles permirent d’apporter des témoignages sur les époques traversées. L’exhumation de restes humains, de poteries, de monnaies et de coquilles Saint-Jacques confirmèrent le caractère historique de cette nécropole qui s’étendait entre l’ancien chemin de « Chez Marvaud » et la « Route de Piégut ».

 

L'actuel Château de Montbron a été édifié au cours du XVème siècle, vers 1480, peu après la Guerre de Cent Ans, sous l’autorité de Marguerite de Rohan (grand-mère du roi François Ier) , Comtesse d’Angoulême. Il a été construit avec les pierres de l’ancienne forteresse féodale et intégré dans la cité entourée de remparts.
En 1795, La Commune de Montbron achète le Château pour la somme de 5 150 livres. Il sert de Mairie jusqu’en août 1949, avant que la municipalité n’occupe la mairie actuelle léguée par le Docteur Laborde, ancien maire de Montbron décédé en captivité en 1915.

Au fil des siècles, l’environnement s’en est trouvé modifié et il ne subsiste à ce jour qu’un corps de logis sur lequel est adossée une tour polygonale .
Le bâtiment rénové met particulièrement bien en valeur les expositions et manifestations diverses organisées par la municipalité.

 

Montbron possède deux moulins : Menet et Chabrot, datant du XIXème siècle et tous les deux alimentés par les eaux de la Tardoire.
Moulin de Menet
Ancien moulin banal des seigneurs de Menet, il fut transformé en minoterie à la fin du XIXème siècle. Situé en amont, l’on pouvait y voir tourner 3 grandes roues sous la pression de l’eau. Celles-ci entraînaient deux jeux de meules qui écrasaient blé et céréales afin d’en faire de la farine. Il existait également une autre meule à huile pour les noix étant donné l’abondance de noyers dans la région.

Au début du XXème siècle, les meules ont dû être remplacées par des cylindres afin de faciliter la transformation du grain en farine par les meuniers ; en effet, il ne restait plus qu’une seule grande roue.

En 1960, son automatisme lui permet de produire jusqu’à 20 quintaux de farine par jour, soit 2 tonnes ; mais en cas de manque d’eau ou de très forte crue, un moteur électrique auxiliaire de 25 chevaux prend le relais.

Il faut savoir que cette minoterie a fonctionné jusqu’au milieu du siècle dernier. Après une vingtaine d’années d’abandon, elle a été rachetée par le SIAT (Syndicat Intercommunal d’Aménagement Touristique de la Vallée de la Tardoire) devenu aujourd'hui Communauté de Communes La Rochefoucauld Porte du Périgord pour la richesse de ses machines datant du début du siècle.

Il a fait l’objet pendant trois ans d’un programme de restauration avec la participation des Amis des Moulins Bandiat-Tardoire. Il a été ouvert au public pour la première fois le 26 février 1995 lors de la « Journée Portes Ouvertes des Moulins ». L’écluse et la chaussée du moulin ont été refaites en 1995 avec la création d’une passe à canoë et d’une échelle à poissons.

Moulin de Chabrot

Ancien moulin banal dépendant des seigneurs de Chabrot, le Moulin du même nom, situé en aval, a été construit vers 1854 sur une ancienne forge au lieu-dit autrefois « Pierre Pansue » (Pierre Deudue ou Pierre Pointue).

La force hydraulique actionnait un martelet et des soufflets permettant de fabriquer du petit matériel (plaques de cheminées, clouterie, marmite…). Il fut transformé en moulin à farine et à huile en 1854 et fonctionna comme tel environ un siècle.

A la Première Guerre Mondiale, le moulin s’arrêta de fonctionner.

La restauration a été réalisée à la suite de celle de Menet par la Communauté de Communes qui l’a acquis en août 1995. Ce moulin représente l’étape technologique précédant immédiatement celle du montage de Menet. C’était un moulin à huile et à farine qui possède toujours ses meules d’antan. Un four à pain a été construit pour mettre en place un atelier du pain. Le visiteur appréciera de pouvoir se prélasser le long des bords de Tardoire où il pourra contempler les Châteaux de Ferrières et de Chabrot. Ce moulin bénéficie aujourd’hui du label Tourisme et Handicap pour les déficiences motrices et mentales.

Menet est une minoterie : production de farines avec la technique des cylindres.
Chabrot est un moulin : écrasement du grain par des meules en pierre.