Mairie de Rivières

Horaires d'ouverture de la mairie

Du Lundi au Vendredi : 8h30-12h et 13h30-18h

Samedi: 9h - 12h

téléphone : 05 45 62 05 01

Site internet : http://www.rivieres16.fr/

 


Élus

Maire : Viviane BOURGOIN-ZORZOLI*

Adjoints : David RABARDY*, Trinidad LAIR*, Mickaël SCHITTLY*, Ophélie RIVIERE,

* conseiller communautaire titulaire

 

Contacter la mairie

Vivre à Rivières

Constructions & transformations de bâtiments

Les demandes de constructions et de transformations de votre logement (piscines, abris de jardin, garages etc.) doivent faire l'objet d'une demande auprès de votre mairie qui transmettra les éléments à la communauté de communes pour instruction. Rendez-vous directement sur notre page dédiée à l'instruction du droit des sols pour en savoir plus sur vos démarches et leur délais sur notre territoire.

Coordonnées du service ADS :

1 avenue de la gare
16110 La Rochefoucauld-en-Angoumois
Tél. : 05 45 63 15 35
Courriel : ads@rochefoucauld-perigord.fr

 

Rénovations énergétiques (isolation, mode de chauffage, etc.)

Pour plus d'informations, visitez notre page sur l'engagement TEPos de la communauté de communes.

Contactez le service ADS pour prendre rendez-vous avec le technicien info-énergie ou/et l'architecte du CAUE (permanences le 1er mercredi du mois à l'antenne de La Rochefoucauld-en-Angoumois) :

Coordonnées du service ADS :
1 avenue de la gare
16110 La Rochefoucauld-en-Angoumois
Tél. : 05 45 63 15 35
Courriel : ads@rochefoucauld-perigord.fr

Le service de développement économique de la communauté de com­­munes La Rochefoucauld Porte du Périgord est là pour vous aider dans la recherche de financements ainsi qu’en appui pour le
montage de dossiers de subventions.

Pour encourager la création d’entreprise, la Région a mis en place une offre d’accompagnement intitulée « Entreprendre, la Région à vos côtés ». Le souhait est d’offrir un appui à près de 10 000 porteurs de projets de création et/ou reprise d’entreprise jusqu’à son développement.

L’ensemble du territoire de la communauté de communes est classé en zone de revitalisation rurale. Cela permet aux entreprises qui s’y implantent ou qui souhaitent embaucher de bénéficier d’exonérations fiscales.

Avant de lancer de votre projet sur la commune de Rivières, contactez notre agent qui saura vous épauler pour la création de votre entreprise  :

Marine BOUSSETON - Chargée de mission développement économique

2 rue des vieilles écoles 16220 MONTBRON

tel : 07.62.66.69.46

E-mail : m.bousseton@rochefoucauld-perigord.fr

L’école primaire de Rivières dépend d'une compétence communale.

L'école accueille des enfants de la maternelle jusqu'au CM2.

Pour inscrire vos enfants dans cette école, contactez directement :

Mairie de Rivières :

téléphone : 05 45 62 05 01

Place de la Mairie, 16110 RIVIERES

Pour pouvoir vous déplacer en partant de Rivières, plusieurs possibilités s'offrent à vous:

La plateforme régionale de calcul d'itinéraire: Modalis

La plateforme gratuite et libre de co-voiturage: Roulez Malin!

 

 

Maison de Services au Public La Rochefoucauld Porte du Périgord

Portée par la communauté de communes, la MSAP a pour mission de vous accueillir, vous informer, de vous conseiller et de faciliter vos démarches administratives et sociales. Il s'agit d'un service gratuit, confidentiel et sans rendez-vous.

Pour plus de renseignements sur la MSAP située à proximité de Rivières à La Rochefoucauld-en-Angoumois, cliquez ici !

Maison des Solidarités

Les professionnels des maisons départementales des solidarités (MDS) vous accueillent, vous écoutent, vous informent et vous accompagnent dans tous les domaines de la solidarité : accès aux soins et santé, éducation et soutien à la parentalité, aides aux personnes âgées et handicapées, insertion sociale et professionnelle, accès aux droits, ...

Cliquez ici pour une présentation des services de la MDS de La Rochefoucauld-en-Angoumois.

Maison départementale des solidarités de La Rochefoucauld-en-Angoumois

3 boulevard Bossand BP 90045

16110 LA ROCHEFOUCAULD

tél : 05 16 09 51 40

Les services sur Rivières

Salle des fêtes
École
Commerces
Gîtes
Terrains de sports
Bars/restaurants
Pharmacie

Venir à Rivières

Place de la Mairie, 16110 RIVIERES

Patrimoine & Histoire

L’église Saint Cybard domine la vallée de la Tardoire et forme, avec le cimetière qui l’entoure, un ensemble patrimonial remarquable inscrit sur la liste des Monuments Historiques depuis 1948.

L’église porte le nom de Saint Cybard, du nom d’un ermite qui, au VIème siècle, vivait reclus sous les murs d’Angoulême dans une grotte dominant la vallée de la Charente. Le récit de nombreux miracles du saint firent sa renommée dans la région. D’ailleurs, plusieurs églises de l’Angoumois lui sont dédiées.

Donné à la fin du XIème siècle par l’évêque d’Angoulême au prieuré Saint Florent de La Rochefoucauld, cet édifice résulte de différentes campagnes de construction datant principalement du  XIIème et XVème siècles.

Du XIIème siècle, il en reste le chœur et le transept situé au nord, avec une absidiole de grande qualité architecturale en hémicyle ouvrant sur le croisillon. L’absidiole est d’ailleurs couronnée d’une corniche sur modillons figurant petits monstres ou acrobates.

La nef, dont la voute date seulement du XIXème siècle, et la croisée du transept, ont été bâties à la fin du XIème siècle.

On peut admirer un portail de style gothique flamboyant qui est souligné d’un arc en accolade surmonté d’un fleuron sculpté et encadré de deux candélabres. Cinq pierres appelées corbeaux rappellent l’existence d’un porche disparu protégeant l’entrée.

Le sanctuaire rectangulaire et la façade occidentale ont été reconstruits au XVIème siècle.

L’intérieur de l’église a été remanié au XIXème siècle.

Rivières était, au Moyen-Age, le siège d’un fief ancien qui appartenait à la famille des de Crozant. Cette propriété fut cédée aux de Guitard. De nos jours, il ne reste plus rien du château de Rivières.

 

Au bord de la Tardoire existait le fief des Ribérolles. Les traces de ce fief remontent à une charte de Hugues Le Brun après 1260.

Ce document accordait le droit de glandée en forêt de Braconne aux seigneurs de Ribérolles. Ce fief, important, dépendait des comtes d’Angoulême et des barons de la Rochefoucauld.

 

Aux XIV et XVè siècles, cette châtellenie appartient à une famille Vigier puis jusqu’en 1650 aux de Raymond, seigneurs de Ribérolle et de Mazotte.

En 1641, Marguerite de Raymond épouse l’écuyer François de Guitard, seigneur de la Borie et de Villejoubert.

Elle apporte, en dot, la terre de Ribérolles. François de Guitard, lui, a déjà acheté la seigneurie de Rivières.

Le domaine va appartenir aux de Guitard du XVIIè au XXè Siècle.

 

L’ancien château, détruit en 1786, fut remplacé par la demeure actuelle. Situé au nord du bourg, le long de la vallée de La Tardoire, le domaine s’étend sur un ensemble de parcelles d’environ 13 hectares. Le logis est un des rares exemples de construction néo-classique de la fin du XVIIIè dans l’est de la Charente.

Ses communs et ses nombreuses granges témoignent, par la dimension et la qualité de leur construction, de l’importance de la fonction agricole du domaine aux siècles précédents.

En 1914, la baronne de Ribérolles épousa Mr de Causans. Début des années 90,  Mr de Causans cèda cette demeure à Mr Guillaume. Depuis, elle appartient à Mr et Mme George. Elle figure sur la liste des monuments historiques depuis 2010.

Le logis est privé. Il ne se visite pas.

Constitué de larges pierres plates espacées, le gué permettait de traverser la vallée à pied sec. Peut-être était-il emprunté par les charbonniers qui produisaient du charbon de bois dans la forêt toute proche ? Des encoches encore visibles entre les pierres indiqueraient la présence de vannes de régulation du courant : le gué servait aussi de barrage pour irriguer les prairies. L’inondation des prés favorisait également la migration du poisson. À la décrue, la pêche dans les flaques d’eau subsistantes était quasi miraculeuse ! Les anguilles étaient piégées dans les hautes herbes émergeant de la vase. Il suffisait de les enflammer pour que les bêtes lâchent prise. La pêche à l’anguille se pratiquait aussi la nuit : les pêcheurs équipés de lanternes dont la lumière attirait les animaux, guettaient leur remontée au bord des gouffres où ils les attrapaient avec des épuisettes. Cette pratique est interdite aujourd'hui mais le Bandiat, classé cours d’eau de 2ème catégorie est apprécié par de nombreux pêcheurs.

Construite en métal et bois, le choix de l’emplacement de la passerelle en bordure de la route juste avant le pont franchissant le Bandiat peut surprendre. La rivière étant très sensible à la pluviométrie, elle monte rapidement après une forte averse et retrouve son niveau habituel dès le retour du soleil. Le fond de vallée étant très plat, il n’est pas rare de voir le cours d’eau quitter son lit et envahir l’espace alentour. La passerelle permet alors la circulation des piétons.

 

La fenêtre d’axe du choeur est ornée d’un vitrail contemporain (1939) oeuvre du maître-verrier Raphaël Lardeur (1890-1953).

Il figure le baptême de Clovis, vers 496-506, par Remi, le saint patron de l’église.

 

Le sol est pavé de petites pierres librement agencées.